lundi 15 octobre 2018

Réflexion sur l'alimentation (sans viande, plus local, plus de homemade)

NDLR : article remis à jour (23 nov 2018) car :

  • j'ai refait plusieurs fois des pains d'épice et plusieurs fois on m'a demandé la recette
  • je maintiens globalement mon défi alimentaire dans le temps (Moins de viande, plus de local, plus de cuisine homemade)
  • notre alimentation est l'un de nos premiers 3 postes de consommation émetteur de gaz à effet de serre, du même ordre de grandeur que le transport et nos logements !


Après un mois de septembre sans alcool, ce mois ci c'est défi alimentation !

J'ai fait une semaine sans viande pour commencer, un challenge proposé par l'appli 90jours (déjà installé voir article juillet). Pour vous accompagner, l'appli 90 jours m'a proposé d'aller faire un tour sur le site 123veggie



Une semaine sans viande, c'est facile me direz vous, j'étais en montagne, ben ça veut dire sans saucisson, sans jambon du pays et sans paté de canard ou que sais-je ! Pour la peine, on s'est fait 500g de houmous ! Voici une recette, merci google (pardon LILO, l'alternative dont les clics permettent via des gouttes d'eau de financer des projets dans l'ESS...et en bonus, il y a le fil d'actu de news Positivir , une dose d'inspiration quotidienne).

Recette Houmous sur marmiton.org

Après je ne suis pas prêt pour faire plus long sans viande, déjà car je suis en vadrouille chez les copains, donc je m'adapte, et puis surtout car je ne me connais pas assez pour faire ce défi plus longtemps, en tout cas pour l'instant ! Car les raisons d'arrêter la viande sont longues, et de premiers ordres écologiques ! "Pour sauver la planète, diminuons d'un tiers notre consommation de viande" (article we demain).
Pour sauver la planète, diminuons d’un tiers notre consommation de viande
infographie de l'article Pour sauver la planète, diminuons d'un tiers notre consommation de viande

Je me me suis pas interdit en rentrant de 4 jours de rando grimpe de la mature à l'Ossau, de se faire des pâtes carbo avec de la vrai ventrèche...Pour autant, je fais attention à ma consommation de viande, p. ex. dans le couscous, on a mis plus de pois chiche au lieu de mettre du poulet, les légumineuses apportant des protéine végétale, un plat ne nécessite pas forcément de protéine animale végétarien. Une règle de base d'un plat végétarien, il doit d'être un équilibre entre légumineuse, légume et céréale. Une règle que j'ai acquise depuis un bon moment, au début pour raison financière et désormais par conviction. Des exemples pour ceux qui me connaissent, la fameuse Théo'bouille, ou selon la consistance la Poupe (mélange de purée et de soupe). Bref, on pourrait dire que je suis fléxitarien.

Je divague dans mes défis selon les opportunités, je vous rappelle cher internaute que je me suis mis à faire mon kéfir en aout (à la fin de l'article).

En septembre aussi, j'ai participé au WordCleanUpDay (à la fin de l'article grimpe à la mature), même si les autres jours nous pouvons aussi ramasser les déchets sur notre chemin. Une alternative est de moins consommer de plastique ! Dur quand on part en randonnée ou quand on fait du sport en général de ne pas acheter des barres de céréales toutes faites. Au lieu de cela, j'ai testé de faire mes barres de céréales pour la rando autour des aiguilles d'ansabère, une recette de barre de céréale que M. Pintat a partagé de longue date avec nous amis grimpeurs...mais que je n'avais pas encore pris le temps de faire ! Bon il faudra que j'affine, car j'avais mis trop d'huile, les barres ne se tenaient pas bien ! Surtout ne soyez pas avare sur les fruits secs.
Une recette de barre de céréale Marmitton
Une plaque, quelques barres de céréales, quelques fondants au chocolat (et de l'eau si pas assez de pâte pour ne pas flinguer les moules)


Et récemment pour la sortie de la mature à l'Ossau, je nous ai fait un gros pain d'épice de 600g, trop bon, j'en referai ! La recette marmiton.org, à base de miel, farine semi-complète, des fruits sec (abricot, figue, amande, noisette...). Une alternative à cette recette pour les végans, remplacer le miel par du sirop d'agave et les oeufs par des graines de quia ou de la banane (plus d'infos pour remplacer les produits des animaux sur 123veggie).

Pour parler un peu Végan, évitez les réactions virulentes, discuter entre nous les carnovores, omnivore, végétariens, flexitariens : /une réponse à la lettre anti-végan qui a fait le buzz sur Mr Mondialisation...Et un documentaire à regarder : Cowspiracy

Pour ne pas trop étaler ma confiture sur une culture que je découvre, je m'arrête là et voici enfin la recette promise de la visitandine, une sorte de financier au noisette, une recette typiquement alsacienne sur marmiton toujours !
Une recette de pain d'épice sur Marmitton, valable en toute saison, à varier au gré des goûts, des ingrédients


A l'hébergement du pic d'Anie, pendant la saison je faisais tourner le four qu'une fois, autant en faire le nombre de moule ! C'est jamais perdu la visitandine, ça se conserve très bien


Et puis y'a pas que la viande ou le plastique à limiter, l'impact de l'alimentation est plus vaste ! Pour faire simple, j'essaie de privilégier le local au bio (car le bio, c'est bien, mais si ça vient de loin, bof). Bref pour une alternative aux supermarchés, il y a les petites épiceries, les biocoop, la vente direct des producteurs, le réseaux des AMAPs...Voilà un autre défi, un mois sans supermarché !

Ce mois-ci aussi, j'ai téléchargé et testé différente appli : Yuka et la toute nouvelle BuyOrNot. Je conseille cette dernière pour l'indication impact sociétal, en plus du nutri score que peut avoir Yuka. Pour ceux qui veulent creuser (sans lire !) :



En novembre, j'ai continué mon défi, en remettant à jour cet article et toujours :

  • Moins de viande : en faisant une semaine végétarienne, découverte de la cuisine végan, en s'engageant à réduire sa consommation de viande d'un tiers et à remplacer la viande et le poison chaque lundi (démarche des lundi vert) 

  • Plus de local, je suis allé faire mes courses au marché d'Arreau, de St Chely d'Apcher et de Grenoble...avec mes hôtes et même avec un covoitureur !

    Je me suis arreté à vélo pour cueillir des figues, des châtaignes et des orties (pour faire un pesto d'ortie ou des soupes à l'ortie)

    Défi8 #OnEstPret : Aujourd'hui je consomme des fruits et légumes bio, locaux et de saison (lien FB)

Le pesto d'ortie maison (recette marmiton), le plus dur : avoir des gants sur soi quand on trouve des orties, sinon facile si on a un petit plongeur-mixeur
Il y a plein d'alternative aux grandes surfaces, p. ex. en biocoop de Mende, où on revendiquent des valeurs sociales, écologiques et des produits locaux sains

  • Plus de cuisine homemade, avec la mise à jour de cet article, je maintiens de ne pas acheter de barre de céréale mais plutôt des fruits secs en vrac et de cuisiner des pti gâteaux, des barres de céréale, des pains d'épice, des visitandines...

    Et même des petits restau pour trouver de l'inspiration et des restaurateurs avec des valeurs partagées et revendiquées, p. ex. à la Cantine à Mende


Défi #8 OnEstPret : Aujourd'hui je cuisine un bon plat avec mes restes pour éviter le gaspillage alimentaire (post FB)



  • Moins de plastique : pétition pour rétablir le verre consigné (lien pétition), moins acheter de produit sur-emballé car je cuisine plus

Et vous, une bonne recette à partager ? Des bons plans achats chez des pti producteurs ? A partager sans modération à votre entourage ;-)

A Noel, vous ne savez pas quoi faire comme cadeau, envoyez une recette (et le gateau, pot de confiture de marron, votre houmous de lentille, petit gateau de Noel...), un challenge spécial Noel : le défi rien de neuf ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire