mercredi 24 avril 2019

Back in Alsace

Suite de l'entorse au parcours vélo, je suis de retour 3 semaines en Alsace...

Et petit challenge pour commencer, rallier à vélo la maison familiale pour aller grimper à la fameuse carrière de Gueberschwihr, 80km, 800m de dénivelé et j'ai même pu travailler pour la première fois des voies mythiques dans la carrière

Retour au source, la piste cyclable...quel plaisir de voir du balisage et un point d'eau pour cycliste

la piste cyclable à côté de chez moi a été balisé Eurovélo5...du coup, pourquoi pas aller à vélo jusqu'à Gueberschwihr en fait !?

L'Alsace, le centre du monde ;-)

"Encore une fois merci" 7a, une superbe fissure de type américain où une fois de plus Harry zona...Climbing shared with 3 nice British, hope to better trad climb to visit Pembrock

lundi 22 avril 2019

Stage d'artif à Vilanova : Entorse à l'escalade libre et à mon parcours à vélo

C'est la belle saison pour de la couenne, mon séjour dans le sud-est se déroule au petit oignons, entre Alpilles et Lubéron...mais je m'étais engagé à revenir aider à encadrer pour le stage d'artif à Villanova !

C'est pas à côté, c'est vraiment l'avantage des voyages à vélo, on se réapproprit les distances. J'avais regardé différentes options :
  • revenir en Train, puis faire Lannemezan - Villanova, 200km, ça se fait en 2 jours, mais y'a les Pyrénées à passer, donc 2800m de dénivelé, j'oublie chargé comme je suis. 
  • faire tout à vélo, mais trop long...surtout que je voulais m'arrêter dans les Alpilles à nouveau, pour revoir les copains, rendre le topo de Buoux...et un peu la flegme de faire
  • Du coup, j'ai fais juste 100km pour rejoindre Nimes, revoir ma tante, laisser ma "tente" et mon vélo ;-) Puis faire du stop pour aller jusqu'à Tarbes rejoindre Eric pour ensuite faire la route ensemble. Voici mon défi relevé, réussir à faire du stop sur de plus grande distance.
Une fois la logistique reglé...et la question du matos, car en artif il en faut ! Place à la technique et à l'ambiance de ces grands dévers heureusement à l'abri de la pluie...le comble, aller en Espagne et chopper la pluie !





dimanche 14 avril 2019

Buoux : J'grimpe des trous, des petits trous, encore des petits trous


Je suis le grimpeur à vélo
Le gars qu'on croise et qu'on n' regarde sur l'bord d'la route
Y a du soleil dans lubéron
Drôle de croisière
Pour tuer l'ennui j'ai dans mes sacoches
Les extraits de Serge Gainsbourg
Et dans ce blog y a écrit
Que des gars se la coulent douce à Buoux
Pendant ce temps que je fais le zouave
Sur les falaises
Paraît que y a pas de sot métier
Moi je grimpe des trous sur la belle falaise de Buoux
J'grimpe des trous, des petits trous, encore des petits trous
Des mono, des bidoigts et puis des plats !
Des trous de 6b pour s'échauffer
Des trous de 7a pour progresser


Le partage d'inspiration : Anto dans son projet No man's Land...pendant que je dévores son bouquin sur la collapsologie

"Dans ce livre, Pablo Servigne et Raphaël Stevens décortiquent les ressorts d’un possible effondrement et proposent un tour d’horizon interdisciplinaire de ce sujet - fort inconfortable - qu’ils nomment la "collapsologie". En mettant des mots sur des intuitions partagées par beaucoup d’entre nous, ce livre redonne de l’intelligibilité aux phénomènes de "crises" que nous vivons, et surtout, redonne du sens à notre époque. Car aujourd’hui, l’utopie a changé de camp : est utopiste celui qui croit que tout peut continuer comme avant. L’effondrement est l’horizon de notre génération, c’est le début de son avenir. Qu’y aura-t-il après ? Tout cela reste à penser, à imaginer, et à vivre…"(franceCulture)


 
La référence musicale pendant la lecture


Commençons par le début : transition vélo d'Orgon à Buoux, retour de Gus après une chouette petite semaine de grimpe à Orgon

Lourmarin, de beaux village sur mon passage...j'ai perdu la course, Anto est arrivé plus vite en stop !

Attente en terrasse devant cette belle falaise (secteur : gauche L1 scorpion, L2 plage et dévers, puis TCF, le pilier de la rose des sables secteur rêves, la dalle du Styx à sa droite...et tout à droite secteur bout du monde)

Vue du secteur TCF, sur les grands dévers et au fond le fort de Buoux

Secteur TCF Papatéou 6c

Visite de Lolo & Benoit...et de la pluie, donc direction secteur Fakir à l'abri...et pour changer des trous, trop drôle ce changement de caillou

Mon projet secteur rêve, "la rose des sables" mon premier 7a 

Visite de Jon dans la "rose des sables"

Jon, Hadelin "courage, fuyons" 7a+...Anto y court


Chacun son projet...belle leçon de persévérance dans No man's Land 7b+

5 jours, plus de doigt au 3eme et un genou qui se souvient d'une chute en tête

Visite chez les copains expatrié loin de Lescun...leur gîte Provence Bleue que je ne peux que conseiller
Retour à Vélo...retour dans les Alpilles, la falaise d'Eyguiere


Sous la pluie, un bon Agatha Christie et randonnée au sommet des Olpies

Le voyage, une porte sur les échanges, la découverte de l'autre...et de soi

Un intérêt de plus au pastoralisme, la prévention contre les feux de forêts

Des bivouacs de rêve dans les Oliviers



Belle surprise sur ma route (j'aurais du regardé sur GéoVélo ou le site des Euroroutes), la voie verte en Beaucaire et Remoulins...Avant de laisser mon vélo chez ma Tante, trop de déplacement à venir 





dimanche 7 avril 2019

Vélo grimpe dans les Alpilles

"Dis Théo, quand est-ce que tu viens me voir dans les Alpilles !? Tu avais dit décembre les calanques...et puis tu as été happé par la neige et la glace...
- Coucou Lolo, j'arrive mercredi...des dispo, des conseils ?
- mercredi, ce mercredi ?;
- ouiiiii j'arrive
- youpiii, alors faut que tu ailles à Orgon, Fontvieille, Mouries..."

Finalement on a écumé un seul spot : Orgon. Un beau spot de camping, 2 copains à vélo, 1 qui nous rejoint en stop et 2 locaux qui nous rejoignent les soirs :-)

Reprise du vélo + grimpe : autonome avec le matos de grimpe (cordes, dégaine, jeu friends...) et de bivouac dans la cariole

Avec un nom comme ça, on reste 5 jours avec plaisir !

Le spot et le topo

Mon agent spécial Alpilles

Mon valant copagnon...qui est passé du ski à la grimpe...et qui me suit à vélo :-)

El gringo grimpeur loco...de la bvonne humeur et de l'émulsion pour de beaux projets grimpe
Découverte d'une AMAP dépot vente

La machine Anto, sans le vélo, qui se motive à venir en stop, toujours partant pour s'envoyer en l'air !!

La suite...dans le Luberon :-)