dimanche 24 février 2019

Ski ou Glace : pourquoi choisir à Pelvoux-Vallouise

Après une semaine de ski (dont de la piste...Bouhhh), c'est reparti mon kiki...Trajet en covoit avec mon pti frère (oéoé Bro, ça fait toujours autant plaisir des vacances ensemble), une halte à Chambéry pour faire un peu de ski avec notre fournisseur matos et direction une semaine à Champcella, pour du ski ou de la glace, pourquoi choisir puisque cette semaine nous avons le luxe d'être tous bien équipé (je ne parle pas niveau physique, quoique...mais niveau matos bande de blaireaux !)

J0 Dimanche 17 fev : ski dans la vallée de la Mort-rienne pour monter à la selle du Puy Gris

Euh 1600d+ pour la 1ere sortie de l'année ça fait beaucoup, jcomprends pas j'ai mal aux cuisses à la descente !

Goûté et sieste dans le hamac...heu oui il fait 15°C, normal en fin février ?

Après le WE covoit et ski, c'est parti pour une semaine, de retour au super gite de l'Astrance ! à côté de la vallée de Freissinière (pas Fistinière Gus, merci pour le moyen mnémotechnique !). Aller J1 après la route, le passage au marché manqué (pas le lundi :-/), on va faire un peu de gestuelle à la cascade artificielle de Pelvoux

J2 Après "initiation" ski de rando, "initiation" cascade..."initiation" couloir à ski dans le couloir N de la Rouya

Qu'on remonte à pied...pas en rampant les gars (sors le piolet au moins !)...pour voir les conditions et avoir le choix de descendre quand on veut pour le 1er couloir d'Edouard...1700d+ dont  700 à 45° !

Non non il fait pas chaud quand on sort au soleil...de la soupe côté sud ("Euh les gars, vous savez que vous auriez pu faire le tour et monter par la station ?!")

Sors le piolet, c'est l'heure de la carotte au soleil !



Gus à l'attaque
Gus qui nous filme...qui n'a pas fait la trace à la montée...qui a les cuisses fumées !?


J2 : à côté du gite, "Ice Pocalipse" à Freissinière



Je papotte au relais avec Jérémie, un copain de Bayonne croisé par hasard, le monde est petit, en attendant la 2ème cordée autonome

On se dépêche de descendre pour être à l'heure du covoit d'Edouard...c'est un peu l' "apocalipse" tout ce monde !

La pythique tête de Gramusat...déjà plus en condition, ça coule trop avec cette chaleur...on n'ira donc pas avec les équipes la semaine prochaine, dommage une prochaine

J3 : les copains en forme dans les formes !
J4 : Polo nous rejoint...Pourquoi choisir, approche à ski dans le Fournel et Cascade des nains des ravines

Content, en une saison Gus est autonome en glace dans du 4...et Antho large complete la cordée autonome...Claire nous suit dans ces plans ski/cascade

300m mais entrecoupé de pente de neige donc ça passe plutôt bien, même si on n'est pas à l'avance sur le timing !

Descente des rappels avant la nuit...mission accomplie, on n'a pas à skier de nuit avec une frontale pour deux (cette équipe de Blaireaux ;-)...

Une bonne première journée au Fournel pour Polo pour se remettre dans le bain...demain repos !?

J5 : repos ou ski au col du Bal (ou de la pendine)...bon grasse mat et un pti 600 annoncé qui se transforme en 1200d+ ...ahah je vous ai bien eu ! Normal qu'on soit fatigué les gars et pis il est 14h, la fringale nous guette et pis on est monté en 2h05...donc c'est pas si mal, haut les coeurs, bas les peaux et taillau on descend pour aller manger

Fin d'un super séjour avec des supers blaireaux. Je suis rejoint par Léonard qui a crapahuté sous terre (quelle idée, en hiver en plus de la spéléo...la bonne équipe de Blaireaux je vous dis ;-) Un jour de repos pour nous (Léonard, Polo et moi) avant d’enchaîner pour une semaine de glace (oui encore !) à Guillestre...la suite à venir



samedi 16 février 2019

15 000m de déniv !

Salu bisàme,

Une 2 ème semaine de vacances à l'étranger, après la suisse et l'italie pour un séjour cascade, me voici en Autriche avec mes parents...ça faisait bien 10 ans qu'on n'avait pas passé une semaine de vacances ensemble, ça fait bien plaisir de partager de nouveau de chouettes petits moments !

Les montagnes parlent d'elles même, j'étais à Ischgl


Quoi 15 000m de déniv...!? Je vais dans une station de ski, il ne faisait pas trop beau, donc les 3 premiers jours c'était skating et ski de rando...j'allais qd même pas suivre mes parents avec mes raquettes, vu que je suis si content de ces nouveaux skis (voir ma première semaine avec mes ski à St Nicolas). Du coup, dimanche, c'est 2 montées au train à Höhe Kopf (la "Tête Haute") 1900 d+en 3h52, descente et pause comprise !



Allez le Höhe Kopf c'est le sommet à gauche

Il faisait pas si mauvais...mais un sacré vent au sommet, vu vers le col de Silvretta

Lundi...ben c'est repos (et mise à jour du blog !), il neige 30 cm...miam miam de la bonne poudreuse pour les prochains jours... 
La quiétude...et surtout la sécurité dans les bois à côté des pistes

Trace de monté à droite...trace de descente à gauche....allez, on remonte !


De la popo dans les arbres...j'ai tellement aimé que je suis remonté 5 fois...soit 2000m de déniv !

Bon le compte n'y est pas, les 15 000m de déniv, c'est en descente les 3 jours suivant sur les pistes ! ça faisait longtemps que je n'avais plus fait de la piste...70km/h, les ski de rando tiennent le coup, mais il faut faire du carving, sinon les ski flottent ! Un bon entrainement que d'enchainer aussi les descentes...mais tout de même, après 3 jours de pistes, j'ai hâte que d'une chose, de grand espace, de solitude, de sommet...Il n'empêche, avec le ski de piste, j'ai pu faire de belle journée avec mon Papa, et ça ça n'a pas de prix !

Cela fait longtemps qu'on n'avait plus parlé de défi, et vous ça fait longtemps que vous n'avez plus passé du temps avec les gens qui compte pour vous !?

"La grandeur d'un homme ne se mesure pas à la richesse qu'il acquiert mais à son intégrité et à sa capacité à affecter positivement les gens autour de lui". Bob Marley

vendredi 8 février 2019

1ere semaine avec mes nouveaux ski


Enfin les planètes se sont alignées, après avoir tiré...sur les bras à Cogne et Kandersteg, les copains me déposent à la gare de st julien en Genevois et c'est parti pour une semaine de ski de rando à St Nicolas de Véroce. En 3 coups de stop, je rallie la gare de st Gervais à st nicolas de Véroce où nous partirons ski au pied du chalet de Gus. La clé pour des séjours sans voiture, un camp de base bien situé !

Le camp de base pour la semaine, la petite station de saint Nicolas de Véroce

Le dimanche, il fait pas très beau...mais il a neigé, donc on va qd mm pas se plaindre, quoi de mieux pour fêter l'annif de pti Tom qui va se refaire la sortie réglementaire de 600m au dessus du Chalet

Bienvenue à Charlie, un humain parmi tant d'autres, sois le changement que tu veux voir dans le monde

On ne s'en lasse pas de cette montée dans la forêt...on limite les risques d'avalanche...et la poudre est bonne entre les arbres ! 

Dès qu'on sort de la forêt, certes on longe les pistes... mais la vue est plutôt pas mal et ainsi on peut sortir malgré le risque 4
Dernier jour on s'offre le mont Joli (le mont Jojo pour les intimes) et descente par la face Est 1450m D+ en 4h descente incluse


Verdict j'ai adopté ces nouveaux ski, joueur à la descente, maniable dans les arbres, qui déjaugent bien dans la poudre...et ils montent tout seul : 6900m D+ en 5 jours de ski, je tiens les 700m/h à la montée sur 1200m D+...et retombe à 600m/h jusqu'à 1800m D+

samedi 2 février 2019

Des vacances à Cogne et Kandersteg


Des vacances dans mon Théo Tour avec un petit séjour en Italie à Cogne puis en suisse à Kandersteg pour visiter des hauts lieux de la cascade de glace.

Petite entorse à mon tour en France, beaucoup de kilomètres (680km sur 9jours) mais toujours en covoit à 4 personnes. Et puis sur place, très peu de voiture à Cogne (on dormait à Epinel, juste au village avant Cogne d'où la vallée de Valontey est directement accessible à côté du "camping Les Salasses") et sur Kandersteg on n'a pas touché à la voiture (ce qui nous rajoutait 15min de marche). Tout ça pour dire qu'il serait possible d'aller en transport en commun jusqu'à ces 2 villes (voir le site Rome to Rio) et de faire de la cascade même si on n'a pas de voiture perso...d'autant plus facile à Kandersteg puisqu'il est possible d'y arriver en train (Grenoble-Genève-brig-Kandersteg 6h environ 100€) et il existe des Grenoble - Cogne à 30€ pour 9h de bus, via Turin et Aoste.
La boucle, les copains venant de Tarbes ont fait un peu plus de chemin !

Voilà les ingrédients pour un séjour réussi : peu de neige donc peu de risque d'avalanche, des sites mythiques et des copains surmotivés par le glaçon ! Phil, qui proposait d'organiser cette semaine à l'agenda du CAF de Tarbes, Rom's toujours partant pour aller taper du glaçon, Lucas à l'affût avec son appareil photo et moi avec mes pti bras et mes grosses cuisses (hé oui je m’entraîne pour le proba de ski, pas trop de grimpe ces dernier temps)...

La dream team de gauche à droite : Phil, moi, Rom's et Lucas
Il en faut du matos, chacun à ramener ses broches...les miennes je me les trimballe dans mes sacoches de vélo depuis novembre !

Pour tous les détails techniques des voies, je vous invite à consulter le CR fait par Phil et pour vous partager ce rêve glacé quelques photos ci-dessous (principalement de Lucas Smt Di Scipio, quand je vous dis qu'il est toujours à l'affût avec son appareil ;-)

J1 : Romain dans les pétales délicates de L1 direct de Thuborg 200m 4+/5...ça vaut le coup de faire la longue transition en neige pour aller chercher un dernier ressaut L5 35m à 80/85°

J2 Cold couloir 550m III 4+...et là on voit que les 2 premières longueurs ! Cold couloir, il porte bien son nom !
L1 Rom's à l'attaque...tout le monde s'est pris l'onglet dans cette première longueur

Une première longueur qui réveille...gogogo plus que 500m ;-)

petit passage mixte à la sortie de L2

Tu crois que c'est fini, mais non...Rom's jubile rhaaaa de la glace et encore de la glace ;-) Prends à droite, c'est plus raide...héhé nous à gauche on a pu faire des relais au soleil avec Phil

Si c'est pas beau ces contrastes rocher - glace

Se perdre dans une telle immensité de glace

J3 : repos pour mes p'ti bras et déplacement jusqu'à Kandersteg...sans les mains pour le chauffeur dans le tunnel du Lötschberg où la voiture est sur le train !

J4 : Combinaison Arbonium L1L2 et Pingu L3L4 5/5+ 200m
J4 : Je reste sans voix dans l'approche...wahou ça à l'air raide !

Rom's à l'attaque dans Arbonium...ça n'a pas que l'air raide !
2jours plus tard, c'est Lucas qui s'y colle

 La vue sur L1 d'Arbonium par Lucas vu depuis Rattenpissoir


On file dans L3 et L4 de Pingu (dans le fond Saüle la colonne en grade 6)

Même vue par Lucas depuis Rattenpissoir



J5 Lucas à l'attaque dans "Namenloss" la cascade "sans nom" ;-) 
La grotte à R1



Et je continue...

Pour buter sur la plus belle longueur...il fait trop chaud, ça dégouline, on redescend en se promettant de revenir !


J6 le plus dur dans les vacances de long court, c'est de se reposer...un peu de neige et un redoux, j'en profite...même si les copains partent faire leur ligne magique, pas la blue magic line (qui coûle trop) mais Rubezahl...là ya plus à hésiter 5+ ou pas, non on rentre dans le grade 6...je reviendrai m'y frotter !


J7 Bäretritt pour finir 5+ en 2 longueurs


Tout est bien qui finit bien...

On en a plein les bras...et plein de beaux souvenirs 
Un peu de luge pour finir...et regarder les belles lignes, à gauche Rubezahl et à droite Blue Magic...Kandersteg, on reviendra !