dimanche 7 octobre 2018

Rando-escalade : de la mature à l'Ossau


L'idée de cette sortie est de relier les spots d'escalade majeurs, l'un de la vallée d'Aspe, l'autre de la vallée d'Ossau et le tout en mobilité douce ! Dans le temps imparti pour ce début du Théo'tour, je choisis de commencer à grimper au chemin de la mature pour finir à l'Ossau. En bref le parcours :
  • jour 1 Rando (9km 900m D+) & escalade : depuis Etsaut, le GR10 sur le chemin de la mature, escalade de quelques longueurs au secteur de la major, 2h de marche suffiront par nous achever, la sieste se transforme en repas puis dodo à la cabane de la Baigt
  • jour 2 transition RANDO (12,6 km 1200m D+ 700 D-): cabane, col d'Ayous, redescente et remonté au lac de Peyreget pour établir un camp de base
  • jour 3 escalade : ascension du petit pic par l'arête des flamme de pierre (D, 350m difficulté, topo C2C)
  • jour 4 retour rando (12,4km , 500m D+, 800D-) & bus & stop : remonté au col de l'iou, petit dej au soleil, on coupe au lieu de passer par le col de Bious, on remonte la vallée jusqu'au col d'Astù, redescente à Astun par le lac d'estaens, stop jusqu'à Canfranc estacion, bus jusqu'à Bedous...on voit partir le TER... du coup rezo pouce pour rentrer sur Oloron, tu connais ? Plus d'info https://rezopouce.fr/
Le parcours 2,5 jours de rando (32,6 km, 2600m D+, 1500m D-) et 1,5 jour de grimpe




Jour 0 : Il me reste à trouver LE partenaire pour réaliser ce projet de sortie, j'ai nommé Juju, mon premier partenaire pour la première sortie officielle de ce Théo'tour. Du coup, on fait les courses et les sacs ensemble mardi. Pour commencer, les courses ont été faite avec mon vélo, à la biocoop : Juju me rationne avec son expérience de 5 mois d'itinérance en Amérique du sud, ma traversée des Pyrénées est trop loin, je ne me souviens plus des rations type (sauf que je me souviens faire 4 repas de 250g à la fin du périple). Il me dit que c'est beaucoup trop, 100g de muesli le matin, 100g de graine + pain d'épice maison de 600g pour 5 jours prévu (4 effectif, donc du rab, miam) et 125g le soir avec de la soupe (on a prit que du bouillon, c'est plus léger, Juju m'a dit que j'ai poussé le bouchon un peu trop loin ;-). Bilan post périple, pour moi, c'est trop peu !

Pour donner du SENS à nos achats, à la Biocoop et à vélo !


Mardi soir, petit détour à Pau Emmaüs Lescar pour assister à la formation proposée à la suite du tour Alternatiba par ANV-COP21 pour se former aux actions de désobéissance civile...mais qu'est-ce que c'est, qui ça concerne ?! Pour briser les clichés et s'informer, voici un petit lien vidéo d'une opération crèche fiscale (ci-dessous) et un article de Jon Palais sur le blog de médiapart parlant de son engagement Climat (lien).





Jour 1 : Revenons à nos moutons, après cette formation, départ merc matin 8h en bus d'Oloron jusqu'à Etsaut, ensuite 45min à pied sur le GR10 avant de mettre les chaussons et de grimper jusqu'à 13h ! On est descendu dans les dalles du secteur de la major. Je voulais assurer le coup (pas se trouver bloqué avec des rappel plus long que 30m !), pour ce trip on est parti léger niveau matos grimpe : un seul brin de de corde à double de 60m, 6 dégaines rallongées, 3 sangles de 120, un jeu de cablé, 5 friends seulement (du 0,2 au 1). Après avoir mangé 3 graines, on se charge des gros sac et sous le soleil on monte...lentement ! La fatigue se fait vite sentir, la sieste à la cabane de la Baigt se prolonge...on va resté là ce soir !
Départ merc matin en bus Oloron - Etsaut (aller 7€, les horaires de la CITRAM, 2€ seulement entre Bedous et Canfranc quelque soit la longueur du trajet)

C'est beau la mature...et la cristallière au soleil en face, brummm frisquet à l'ombre

Secteur la major : L1 pollen

L2 : la belle dalle fissurée de Jonathan

L4 lol ! sieste après 2h de mulage ! On va en resté là pour aujourd'hui


Jour 2 : départ avec les vaches, il fait frisquet mais on se réchauffe vite...et vite une pause graine, les 100g de muesli c'est un peu léger je trouve ! La longue montée jusqu'au col d'Ayous est récompensée avec la vue sur le pic du midi d'Ossau...et plus on s'en rapproche, plus on distingue l'arete de peyreget qui se découpe dans le ciel...pas évident d'expliquer à Julien : t’inquiète demain l'approche je la connais, certes c'est paumatoire, mais c'est bien cairné ! Il faut dire que le cheminement parait pas simple vu d'en bas

On suit les vaches, direction le soleil au col !

LA vue sur Jean-Pierre au col, ça vaut tout l'or du monde, on va grimper là-bas :-)

La face Nord en montant vers le lac de Peyreget, le petit pic se découpe bien, l'éperon de l'embarradère à l'ombre

Vue du col de l'iou pour choper du réseau et les conditions des prochains jours

Le bivouac à côté du lac, avec vue sur l'itinéraire du lendemain...t'inquiète pour l'approche !

Une bonne soupe et coucher de soleil, étirement et on se serre dans la tente !



Jour 3 : 2ème séjour à l'Ossau pour ma part cette année (voir article fête de la fissure), j'ai pu repérer l'approche et je sais qu'il ne sert à rien de venir trop tôt dans la face ouest du petit pic, sinon on reste à l'ombre toute la course ! On partira donc à 9h du lac, 2h d'approche en suivant les cairns, le topo et ma mémoire...yes on trouve bien la roue de vélo ! 2-3 graines et on s'encorde. Début de la voie caractéristique, couloir herbeux en diagonale gauche au dessus d'une grotte. On tire quelques longueurs jusqu'à la main de Peyreget, ça ambiance la cheminée où effectivement je n'ai pu poser qu'un seul point sur 20m mais c'est simple...moins simple pour le second avec les sacs ! On passe ensuite en mode corde tendue, on déscalade au niveau de la main de Peyreget avant de remonter une belle fissure. On zigzague au plus simple et tadaaaa à 15h une petite heure de pause "graine-geek" au sommet du petit pic...bon on n'enchaine pas sur la traversée petit pic grand pic, on redescend par la VN du petit pic...zut trop tard, notre bivouac est déjà à l'ombre à 18h30, une baignade revigorante, une soupe (enfin un  bouillon de légume), discussion des plans des 5 prochains jours...mouai repli, on perd une dizaine de degré dimanche, grosse pluie samedi soir...et yes si on rentre demain, on gagne un jour de bouffe, c'est Byzance !

La fin de l'approche, on a trouvé la roue de vélo ! On monte en oblique gauche au dessus de la grotte, on traverse à droite sous le mur orange

Cheminée en IV+ de 20m avec "peu de points d'assurage"...plus difficile en second avec les sacs !

2 longueurs après la cheminée, on chemine au plus facile sur les vires, c'est beau, attends je te prends en photo si t'es bien là !?

Sommet du petit pic, le grand pic derrière, plus bas la pointe d'Aragon. Au second plan, le massif du Palas-Balaitous

La main de Peyreget et la main de Julien, on est passé là sur le fil :-)

Jour 4 : on a décidé de rentré, c'est donc double ration au pti dej, qu'on a choisi de faire au soleil au col de l'iou. On trace à flanc, à l'ouest du col de Bious (itinéraire par le col de Bious à conseiller, même si nécessite un petit détour), on descend un perrier...pardon un pierrier bien raide. On surprend une horde d'une trentaine d'isard, on remonte le vallon sauvage jusqu'au col d'Astù au bon rythme de Juju: "ben tu tiens la forme !? - Je jette mes dernières forces dans la bataille ;-) On traverse à flanc jusqu'au lac d'estaens, puis on descend tranquille jusqu'à Astun où après 3 tentatives on trouve un stop jusqu'à Canfranc estacion...pause tapas obligatoire...yes on est plus qu'à l'heure pour le bus de 17h40, on peut même prendre celui de 14h40 ! ...mais le léger retard du bus nous fait louper la correspondance de 10min à la gare de Bedous...pas de chance Juju, on fait du stop ? Tu connais le rezopouce ?! 15min d'attente et on trouve une âme charitable pour nous déposer juste à côté de chez Juju. La boucle est bouclée :-) Pas une goutte de pluie, bel été indien, belle première course d'arête pour Juju, une belle manière de faire connaissance avec l'Ossau...la prochaine au grand pic !?

La vue sur la suite de l'itinéraire (1 jour plus tôt, d'où le soleil couchant)

Le pierrier qu'on a descendu au lieu de faire le détour par le col de Bious

La vue sur le trajet (et le sommet la veille) depuis le col d'Astù

Depuis le col d'Astù vers la fin du chemin, le pic d'Aspe à gauche et tout droit le Bisaurin...d'autres sommets pour d'autres projets !

Aller tire pas la tête, certes on a loupé la correspondance, mais j'y peux rien, on a qu'à faire du stop pour éviter d'attendre 2h30 le prochain TER our Oloron, le rézo-pouce, tu connais ? Plus d'info https://rezopouce.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire